Les temps difficiles appellent des dirigeants coriaces : leçons de gestion de crise

Alors que vos employés sont confrontés à des risques importants, les méthodes de fonctionnement traditionnelles ne sont plus réalisables et l’incertitude et l’inquiétude sont généralisées. C’est à ce moment-là que le leadership devient extrêmement important et difficile à exécuter efficacement.

Pour des milliers de dirigeants qui portent le fardeau supplémentaire de prendre soin de milliards de personnes, ce sont là les réalités dures et impitoyables du travail au sein d’une organisation.

crédit photo : Anna Shvets / Pexels

Face à l’incertitude, les dirigeants doivent prendre des décisions difficiles et agir rapidement, guidés par une stratégie bien pensée. Un plan de gestion de crise est essentiel pour soutenir vos employés et peut conduire à une reconnaissance et à des récompenses de l’industrie.

Traits clés que les dirigeants coriaces devraient avoir pendant une crise

En temps de crise, les dirigeants doivent prendre des décisions difficiles pour assurer la survie de leur entreprise à court et à long terme.

Les dirigeants jouent un rôle essentiel dans la gestion du comportement organisationnel et aident les employés à surmonter les défis et à rebondir. La plupart des employés admirent leurs dirigeants et imitent leur comportement.

1. Résilience

Les leaders de crise doivent donner l’exemple de la résilience à leur personnel en faisant preuve de ténacité, en considérant les revers comme des opportunités d’apprentissage et en restant optimiste. Les leaders résilients démontrent leur capacité à surmonter les obstacles. Ils dirigent leurs équipes en donnant l’exemple, en restant calmes, optimistes et déterminés face aux difficultés.

2. Esprit de décision

De nos jours, les gestionnaires de crise doivent renforcer leur capacité à évaluer rapidement les situations, à collecter des données et à prendre des décisions qui donnent la priorité à la sécurité et au bien-être de leurs équipes.

Vous devez également déterminer la responsabilité pour identifier ce qui doit être signalé, quand cela doit se produire et à qui.

3. Intelligence émotionnelle

Toutes les crises comportent un élément humain, dont les dirigeants compétents sont conscients. Les managers doivent faire preuve d’empathie envers leur personnel en reconnaissant leurs inquiétudes et leurs sentiments. Cette approche favorise des sentiments de confiance et d’unité en faisant preuve d’empathie et de compréhension.

4. Vision stratégique

Les dirigeants doivent anticiper les défis futurs et répondre aux défis actuels. Ils peuvent guider leurs organisations à travers des périodes de turbulences en adoptant l’innovation et les solutions non traditionnelles et en faisant appel à la réflexion stratégique et à la prévoyance.

Il est essentiel de trouver un équilibre entre les exigences à court terme et les objectifs à long terme pour garantir que les décisions répondent aux besoins actuels et s’alignent sur la situation dans son ensemble.

Leadership moderne
crédit photo : Ketut Subiyanto / Pexels

Stratégies de leadership adaptatif que vous devriez mettre en œuvre pendant une crise

Le leadership de crise implique de guider votre organisation à travers l’incertitude, de prendre des décisions difficiles et d’instaurer la confiance. Vous vous demandez peut-être s’il existe une autre façon de procéder. Eh bien, voici quelques tactiques éprouvées que vous pouvez utiliser en cas de crise :

1. Communication de crise efficace

Il n’y a pas de plus grand adage que « la communication est la clé » dans la gestion d’une crise.

Premièrement, la communication doit être transparente et régulière pour tenir les parties prenantes informées.

La cohérence de votre message est essentielle pour éviter les malentendus et maintenir votre crédibilité. En outre, il est crucial de faire preuve de compassion envers les personnes touchées par la crise et de fournir des conseils sur la manière dont les gens doivent gérer la situation.

Étant donné que chaque groupe de parties prenantes a des exigences différentes, s’engager dans une communication ouverte et des canaux de retour d’information bidirectionnels établit la crédibilité auprès des parties prenantes internes et externes.

Exemple:

La plateforme de messagerie en ligne Slack a connu une panne majeure en février 2022, qui a empêché de nombreux utilisateurs d’accéder au service.

Tout au long de l’événement de cinq heures, Slack a informé les utilisateurs de leurs progrès vers une solution et a reconnu toutes les erreurs qu’ils avaient commises sur sa page d’état. Ces notifications horaires décrivaient les efforts transparents de l’entreprise pour restaurer l’accès complet des utilisateurs. De plus, ils ont utilisé Twitter pour véritablement interagir avec les utilisateurs.

2. Prise de décision sous pression

Les choix et les décisions pris par les dirigeants d’une organisation peuvent avoir un impact significatif sur sa capacité à réagir, à se rétablir et, finalement, à réussir à long terme.

En tant que décideurs, les dirigeants ne peuvent pas prédire comment leurs choix se dérouleront. Lorsque les dirigeants sont obligés de prendre une décision rapide, ils doivent soigneusement peser leurs options et considérer les résultats possibles.

Un décideur compétent examine attentivement toutes les variables en temps réel, en mettant l’accent sur les variables importantes, complexes et urgentes.

Exemple:

L’une des études de cas les plus convaincantes s’est produite pendant la pandémie lorsque le Dr Fauci, un éminent expert en maladies infectieuses, a approuvé la décision du gouvernement américain de fermer des installations telles que des hôpitaux, des entreprises et des écoles pour freiner la propagation de la maladie.

À cette époque, ils ont évalué la probabilité que leurs hôpitaux soient confrontés à une situation similaire et, dans le pire des cas, devraient décider quels patients accorder la priorité au traitement et lesquels renoncer. Cela les a motivés à affronter directement la pandémie et à sauver des vies.

Un leadership efficace ne se limite pas à survivre en temps de crise ; il s’agit d’évoluer et de s’adapter. Les dirigeants qui relèvent le défi et tirent les leçons de la crise sont mieux équipés pour guider leur entreprise à travers des périodes de turbulences.

A lire également