Light présente son dernier téléphone minimaliste, désormais doté d'un écran OLED mais toujours sans applications addictives

Alors qu'Apple se prépare à introduire ses fonctionnalités basées sur l'IA pour l'iPhone, une autre société adopte l'approche inverse : au lieu de construire un téléphone avec plus de technologie, elle opte pour moins. Light, le fabricant du téléphone minimaliste doté d'un écran en papier électronique, annonce son nouveau modèle, le Light Phone III.

Comme son homologue précédent, le Light Phone III propose un simple affichage en noir et blanc, sans accès aux réseaux sociaux, à Internet ou au courrier électronique. Mais contrairement aux anciens téléphones Light, le Light III arbore un écran OLED plus grand et une puce NFC pour ouvrir la voie aux futurs outils de paiement, ainsi qu'un appareil photo pour capturer des moments que vous ne voudriez pas manquer en laissant votre smartphone à la maison.

L'objectif du nouvel appareil est d'améliorer sa convivialité et ses performances, déclare Joe Hollier, co-fondateur de Light. Le nouveau Light III est plus grand que les modèles précédents, à peu près de la largeur de la plupart des iPhones, mais nettement plus court ; cela ressemble plus au BlackBerry en termes de facteur de forme. Cela facilitera l'envoi de SMS au téléphone tout en le tenant verticalement, selon l'équipe. De plus, l'écran AMOLED n'éclaire que les pixels blancs qui, combinés à un verre mat, ressembleront davantage à l'ancien Light Phone II.

« En fait, il conservera un grand nombre des caractéristiques que les gens aiment sur l'écran à encre électronique, [with it] une sensation très différente de celle d'un écran de smartphone brillant », a déclaré Hollier.

Crédits images : Lumière

Avec Kaiwei Tang, Hollier a fondé Light en septembre 2014, initialement en tant que projet Kickstarter destiné aux personnes cherchant à briser leur dépendance aux smartphones. Entre les deux premiers modèles, le Light Phone I et le Light Phone II, la société a expédié plus de 100 000 appareils, ce dernier représentant environ les deux tiers de ces ventes.

L'attrait du Light Phone est qu'il ne vous oblige pas à renoncer aux aspects utiles de la technologie des smartphones modernes, comme l'accès intégré aux cartes et à la navigation, aux appels, aux SMS, aux notes et notes vocales, à un calendrier, une minuterie, une alarme, une calculatrice, un point d'accès et un simple lecteur de musique et outil de podcasts. Au lieu de cela, ce qu'il offre est un moyen d'échapper aux types de technologies dont certains préféreraient se passer : les applications de médias sociaux, les actualités clickbait et l'appel d'un navigateur Web vous connectant à Internet.

Crédits images : Lumière

Les propriétaires de téléphones Light peuvent utiliser l'appareil déverrouillé sur leur propre opérateur ou opter pour le forfait téléphonique de 30 $ par mois de Light avec 1 Go de données. Il existe également des forfaits plus chers à 45 $/mois ou 70 $/mois pour 5 Go ou des données illimitées, respectivement.

Le téléphone a un attrait de niche auprès d'un public de 25 à 40 ans, dont la majorité l'utilise comme téléphone principal, souvent avec une tablette ou un ordinateur portable pour leur accès Internet étendu. Un groupe plus restreint peut passer à son téléphone Light lorsqu'il a besoin de faire une pause, par exemple lorsqu'il essaie de se déconnecter pour un week-end ou des vacances, mais ne veut pas se retrouver sans moyen de joindre des personnes ou d'être joint en cas de problème. urgence.

Le Light Phone III ciblera un groupe démographique plus large qui utilise déjà le téléphone non-smartphone comme appareil principal.

Crédits images : Lumière

Comme ses autres appareils, le téléphone Light séduira également les personnes soucieuses de leur vie privée. Lorsque vous utilisez une fonctionnalité telle que les directions et la navigation, Light paie pour obtenir cette logique en privé pour ses utilisateurs. Cela signifie que les géants de la technologie comme Google ne suivent pas et ne partagent pas vos données lorsque vous utilisez ce type de fonctionnalités.

Outre le nouveau facteur de forme et l'écran OLED, la caméra est l'ajout le plus notable. Ce n'est pas à la hauteur de ceux que l'on trouve dans les smartphones haut de gamme comme l'iPhone ou le Google Pixel ; au lieu de cela, il s'agit d'un appareil photo à mise au point centrale sans zoom qui ressemble davantage à un appareil photo compact. En appuyant sur le déclencheur dédié, une demi-pression met la photo au point et une pression complète prend la photo.

Une autre nouvelle fonctionnalité est la molette lumineuse, qui vous permet de régler la luminosité de l'écran en tournant un bouton lorsque vous sortez ou à l'intérieur, ce qui le rend plus lumineux ou plus faible.

Le plus grand téléphone arbore désormais plus de bandes d'antennes, il n'y a donc qu'un seul modèle de téléphone cette fois-ci, et non des modèles distincts pour l'Amérique du Nord et l'Europe. Sur le côté du boîtier du téléphone se trouve de l'aluminium, du plastique recyclé constituant la grille du haut-parleur en bas. Le Light Phone III dispose de haut-parleurs plus grands pour écouter de la musique ou des podcasts ou utiliser le haut-parleur.

Le bouton d'alimentation comprend désormais un identifiant d'empreinte digitale, ce qui simplifie l'ouverture du téléphone et son utilisation. Le téléphone compatible 5G dispose également de 6 Go de RAM (contre 1 Go dans le Light Phone II), de 128 Go de mémoire (contre 8 Go) et de puces Qualcomm plus modernes.

Pendant ce temps, la batterie, environ deux fois plus grande que les versions précédentes, est remplaçable par l'utilisateur ou les utilisateurs peuvent renvoyer leur téléphone à Light pour le faire remplacer pour eux, probablement pour moins de 50 $.

Crédits images : Lumière

Toutes les mises à niveau rendent le nouvel appareil plus cher : le Light Phone III coûte 799 $ contre le Light Phone II à 299 $. Ce dernier sera cependant toujours vendu pour ceux qui préfèrent la version e-ink.

« Nous posons la question : un téléphone peut-il durer cinq ans, voire 10 ans ? Des choses comme le métal, des matériaux de meilleure qualité, la batterie amovible, et nous avons même amélioré autant que possible la façon dont les écrans pourraient être remplacés – et d'autres composants – », a déclaré Hollier. «Nous essayons d'en faire un téléphone plus durable. Et à ce stade, vous savez, le prix de 799 $ incarne vraiment cela.

Les premiers utilisateurs du Light Phone III pourront précommander les nouveaux appareils pour 399 $, soit une réduction de 50 %. Semblables au financement participatif, ces précommandes aideront Light à progresser vers sa première production de masse avec Foxconn. Il y aura un total de trois cycles de production jusqu'à fin novembre environ, et les commandes devraient commencer à être expédiées en janvier 2025.

De 2015 à 2024, Light a levé environ 11 millions de dollars auprès de plus de 80 sociétés de capital-risque et investisseurs providentiels, dont Bullish VC, le cofondateur de Twitter Biz Stone, le cofondateur de Lyft John Zimmer, Tim Kendall (Facebook/Pinterest), Scott Belsky (Adobe), Wisdom Venture, Dave. Free (Pglang), Pete Davidson (SNL), Able Partners, Gaingels, Heroic Ventures, Hinge Capital, White Bay Group, New Lab Ventures, SOSV, ainsi que Foxconn. En 2022 – la dernière valorisation utilisée pour lever des capitaux – Light était évalué à 24 millions de dollars, avant argent.

Spécifications complètes du Light Phone III :

Dimensions : 106 mm x 71,5 mm x 12 mm
Poids : 124g
Réseau : 5G + 4GLTE
Écran : 3,92″ AMOLED (1080×1240)
Écran : verre mat
Port : USB-C 2.0
Caméra : 50 m à l'arrière / 8 m à l'avant
SIM : Nano SIM + E-SIM
Mémoire : 128 Go / 6 Go de RAM
Batterie : 1 800 mAh
Son : 2 micros (suppression du bruit), 2 haut-parleurs stéréo
Caractéristiques : GPS, Bluetooth 5.0, NFC, identification par empreinte digitale
Matériaux : Aluminium, Verre, Plastique recyclé SORPLAS
Jeu de puces : Qualcomm SM 4450
Indice IP : IP 54

A lire également