Comment configurer et utiliser un CRM pour exécuter votre processus de collecte de fonds en capital-risque

Utiliser le droit Un outil pour le travail peut rendre la vie beaucoup plus facile, et la collecte de fonds est déjà assez difficile sans avoir à pousser ce rocher vers le haut. Les logiciels de gestion de la relation client (CRM) ne servent plus uniquement à gérer les relations clients. De plus en plus de startups exploitent les systèmes CRM pour rationaliser leurs relations avec les investisseurs.

Alors, comment mettre en place un système CRM pour suivre et suivre les investisseurs ? Voici un guide étape par étape.

Choisissez un système CRM

Tous les systèmes CRM ne sont pas égaux. Vous devez en choisir un qui correspond aux besoins de votre startup. Recherchez un système qui vous permet de segmenter vos contacts, de suivre les interactions, de définir des rappels pour les suivis et de générer des rapports.

Certains systèmes CRM populaires pour les startups incluent Salesforce, HubSpot et Zoho CRM. Personnellement, j’utilise une version gratuite de HubSpot depuis des années, mais vous devriez trouver celle qui vous convient.

Créez vos « étapes »

Une fois votre système CRM en place, la première étape consiste à segmenter vos investisseurs. Vous pouvez les classer en fonction du montant qu’ils investissent, de leur secteur d’activité, de leur situation géographique ou de leur rôle dans l’entreprise d’investissement.

L’objectif est de regrouper vos investisseurs d’une manière qui a du sens pour votre startup et vous permet d’adapter efficacement vos communications.

Je crée généralement les étapes suivantes :

A lire également