Le Fonds du RREO soutient la licorne logistique indienne Xpressbees avec un financement de 80 millions de dollars

TechTakaune startup sud-coréenne de traitement des achats en ligne qui fournit des services logistiques tiers aux vendeurs de commerce électronique, a levé 9,5 millions de dollars (12,6 milliards de KRW) dans le cadre d’un cycle de financement de série B auprès d’un investisseur unique, Altos Ventures.

La société aide les vendeurs de commerce électronique à gérer la chaîne d’approvisionnement, depuis l’entreposage, l’emballage des commandes et l’expédition, afin que les utilisateurs de TechTaka puissent se concentrer sur le produit et le marketing. La startup fournit également un système d’exploitation SaaS pour optimiser la chaîne d’approvisionnement et les opérations logistiques des vendeurs en ligne.

Soo Young Yang (PDG), qui a travaillé chez Amazon et Coupang en tant qu’ingénieur logiciel, et Kyung Wook Lee (CTO), qui travaillait auparavant chez Coupang, ont fondé TechTaka en mai 2020 et ont lancé son service de traitement des commandes appelé Argo en mars 2021.

Yang a déclaré à TechCrunch qu’il avait une expérience directe chez les géants du commerce électronique de l’importance des services de livraison rapides pour les clients. Son expertise et ses intérêts pour la logistique et l’optimisation l’ont amené à créer TechTaka pour offrir des services logistiques rapides et fiables.

TechTaka propose à ses utilisateurs la livraison le lendemain (commandes avant minuit pour les colis arrivant le lendemain), ce qui est la clé pour attirer les clients, selon Yang. Depuis juillet de l’année dernière, la startup âgée de trois ans s’est intégrée au SmartStore de Naver, qui domine le marché du commerce électronique en Corée du Sud avec Coupang. (Coupang possède ses propres centres de distribution et Naver renforce son service de distribution en collaboration avec des sociétés de logistique et de distribution comme TechTaka.) Le directeur financier de la startup, Steve Kim, a déclaré à TechCrunch que ses performances avaient considérablement augmenté en termes de revenus et de clients après son partenariat avec Naver. Elle compte actuellement plus de 170 clients en Corée du Sud.

L’entreprise continuera d’étendre ses partenariats avec des marchés et des canaux de vente, non seulement en Corée du Sud, mais également aux États-Unis et en Asie du Sud-Est. TechTaka, qui possède un entrepôt à Seattle, a commencé à aider les fournisseurs coréens à vendre leurs produits sur Amazon, a déclaré Kim, ajoutant qu’il prévoyait de s’intégrer à des marchés mondiaux comme Amazon et Shopify.

« Nous avons testé notre service aux États-Unis en introduisant les vendeurs de commerce électronique coréens sur Amazon, à partir de mai 2023″, a déclaré Kim. « Dès que nous aurons terminé le processus de recherche d’un partenaire officiel d’Amazon, nous prévoyons d’étendre cette activité aux États-Unis »

Le dernier capital, qui porte le total levé à 18 millions de dollars (23,6 milliards de KRW), permettra à TechTaka de faire progresser sa technologie, d’étendre son service aux commerçants en ligne et d’embaucher du personnel.

TechTaka a intégré l’intelligence artificielle dans son système pour analyser les modèles d’expédition afin de permettre aux utilisateurs de prédire les stocks, les commandes et les ventes. La technologie d’IA d’Argo recommande également des emballages et des itinéraires optimisés pour les entrepôts (système de gestion d’entrepôt) et les livraisons (système de gestion des transports). Il détecte les erreurs de fonctionnement via une caméra alimentée par l’IA. TechTaka affirme que ses recherches internes montrent que l’algorithme d’optimisation de l’entreprise a permis de gagner 20 % de temps dans le processus de la chaîne d’approvisionnement, a déclaré Yang.

En plus de cela, la startup s’est associée à LG CNS, une branche de solutions informatiques du géant coréen de l’électronique LG, pour apporter le service robotique collaboratif de LG, qui récupère les colis des travailleurs, dans les entrepôts. TechTaka, en collaboration avec LG CNS, prévoit de lancer un modèle commercial RaaS, ou Robot-as-a-Service, pour optimiser le fonctionnement de l’entrepôt, a déclaré Kim à TechCrunch.

Plus tôt ce mois-ci, la startup a installé un entrepôt représentant 17 000 mètres carrés d’espace de stockage en Corée du Sud. Elle compte aujourd’hui 76 salariés. Ses précédents bailleurs de fonds incluent Naver D2SF, Kakao Ventures et Lotte Ventures.

A lire également