Micromobility.com est radié du Nasdaq

Micromobility.com, anciennement Helbiz, a été radié du Nasdaq lundi en raison du non-respect par la société des règles de cotation en bourse, selon un dossier réglementaire.

Le concurrent Bird – la seule autre entreprise de micromobilité partagée à avoir bravé les marchés publics – a également été radié de la bourse en septembre.

Les actions ordinaires et les bons de souscription de la société ont été suspendus de négociation dès le début des activités mercredi.

Micromobility.com a été exclu de la bourse pour n’avoir pas réussi à maintenir un cours de bourse d’au moins 1 $ et pour ne pas avoir respecté l’exigence minimale de fonds propres du Nasdaq pour le maintien de la cotation.

Les actions de la société ont eu du mal à rester conformes depuis leur introduction en bourse via une fusion par acquisition à vocation spéciale en 2021. En mars, la société a procédé à un regroupement d’actions pour remettre le prix en conformité, dont les gains n’ont pas duré longtemps. Micromobility.com a également récemment annoncé son intention de demander l’approbation d’un autre fractionnement inversé lors d’une assemblée extraordinaire des actionnaires prévue pour janvier 2024. Cette réunion a été reportée, tout comme la décision de procéder à un autre fractionnement inversé.

Micromobility.com a déclaré dans son dossier qu’il demanderait que ses actions ordinaires et ses bons de souscription soient cotés pour être négociés de gré à gré. Après la radiation de Bird en septembre, la société a également choisi de déplacer ses actions vers les marchés OTC. Bird a récemment annoncé des licenciements et ses résultats du troisième trimestre montrent une entreprise qui pourrait être sur le point de déposer son bilan.

Micromobility.com affirme que sa transition vers les marchés OTC « n’aura aucun effet sur les activités ou les opérations de l’entreprise ». Le changement de marque de la startup visait à résumer une poussée vers le commerce de détail : Micromobility.com a ouvert son premier magasin physique à SoHo, à New York, en septembre et dispose d’un site de commerce électronique proposant une petite sélection de scooters électriques et de vélos électriques. , casques et bouteilles d’eau.

Les bénéfices de la startup montrent une entreprise qui a généré 1,5 million de dollars de revenus au troisième trimestre avec une perte nette de 9,5 millions de dollars. Le bilan montre également que le passif de Micromobility.com, à 61,7 millions de dollars, dépasse largement ses actifs, à 9,4 millions de dollars.

L’action de la société a clôturé lundi à 0,44 $.

La radiation de Micromobility.com intervient alors que le secteur de la micromobilité partagée se trouve dans la tourmente. Superpedestrian a fermé ses portes la semaine dernière et envisage la vente de ses activités européennes. Tier Mobility a procédé en novembre à sa troisième série de licenciements cette année, après avoir vendu Spin à Bird quelques mois plus tôt.

A lire également